La culture chez les sculpteurs

De tous temps, les sculpteurs étaient ouverts sur le monde et à l’écoute de leurs contemporains. Artistes parfois éclectiques, peintres, ils ont toujours fait preuve de curiosité concernant la société et le monde qui les entoure, et c’est cette faculté d’ouverture qui leur a permis de trouver l’inspiration pour créer des œuvres riches.

C’est peut-être dans le but de mieux pratiquer son art mais toujours est-il que Michel-Ange, qui n’a pu suivre d’études durant son enfance, a étudié plus tard les fresques des églises, puis le corps humain et l’anatomie à l’hôpital Spirito de Florence.

Leonardo da VinciLéonard de Vinci, touche à tout génial et notamment sculpteur, possédait une vaste culture et avait étudié l’anatomie, la science et l’hydrodynamique.

Rodin s’intéressait à la poésie, était un grand lecteur de Dante et il est clair que son œuvre ainsi que celle de Baudelaire l’ont fortement inspiré, notamment dans la réalisation de pièces comme la Porte de l’Enfer.

Auguste Bartholdi s’est passionné pour l’Amérique et les arts décoratifs américains qu’il a étudiés en détail et qui lui ont donné l’inspiration pour réaliser la Statue de la Liberté. Il se passionnait pour l’architecture, les arts appliqués, les industries décoratives et l’inventivité industrielle américaine.

À l’adolescence, fragilisé par une double pleurésie, Modigliani mit à profit un voyage de repos dans le sud de l’Italie pour étudier les églises, les musées et les galeries de Naples. Plus tard, il étudiera l’art nègre et cambodgien, et y trouvera l’inspiration pour créer ses sculptures caractéristiques aux yeux en amande, longs nez et cous allongés.

Constantin Brancusi qui s’intéresse beaucoup à la photographie et à la peinture, a beaucoup étudié de par des nombreux voyages en France, aux États-Unis, en Inde et en Égypte.

C’est en déménageant à Londres et en étudiant les cultures d’autres temps et d’autres pays qu’Henry Moore a trouvé l’inspiration pour créer ses propres œuvres.