La sculpture ancienne du Luxembourg

Bien que n’étant pas consacré exclusivement à la sculpture ancienne, le Musée National d’Histoire et d‘Art abrite des œuvres sculpturales de la préhistoire, de l’époque gallo-romaine, du Moyen Âge, et jusqu’à nos jours.

La Ville Vauban a été créée afin de valoriser le caractère historique des collections qu’elle abrite. Elle regroupe des œuvres d’art données par de riches collectionneurs du 18ème et 19ème siècles, et notamment des sculptures à caractère représentatif. Parmi les pièces données par Jean-Pierre Pescatore, figurent des sculptures du 19ème siècle dont le riche collectionneur était un fervent amateur.

Mais la majeure partie des œuvres sculpturales anciennes du Luxembourg se trouvent dans l’espace public. Ce sont les monuments qui rendent hommage au passé.

• Le monument Dicks-Lentz, situé dans le square Jan Pallach, rend hommage aux poètes nationaux Dicks et Lentz. Il est décoré de l’animal héraldique des Luxembourgeois, le lion, et d’un forgeron symbolisant l’industrie sidérurgique.

• La statue équestre Guillaume II érigée sur la Place Guillaume rend hommage au Roi et Grand-Duc Guillaume II d’Orange-Nassau qui fut à l’origine de la première constitution parlementaire au Grand-Duché.

• Une autre statue trône sur la place Guillaume II, à côté de l’Hôtel de Ville de Luxembourg. Il s’agit du monument Michel Rodange, érigé à la mémoire du plus célèbre poète luxembourgeois. Cette pierre commémorative cintrée est ornée d’un médaillon en bronze avec le portrait de l’artiste, surplombée d’un renard, rappel de son plus important ouvrage, Rénert.

• Le Monument du Souvenir Gëlle Fra (femme dorée) a été érigé sur la Place de la Constitution. Hommage aux soldats luxembourgeois morts lors de la Première Guerre Mondiale, cet obélisque en pierre symbolise la victoire et la résistance du peuple luxembourgeois. Il fut détruit par les nazis en 1940, puis le travail de restauration effectué en 1984 lui permit de retrouver son aspect d’origine.