Les passionnés de sculpture célèbres

On retrouve de nombreux hommes d‘affaire parmi les passionnés et collectionneurs de sculpture. Amateurs d’art en général, ils détiennent la plupart du temps des collections comportant à la fois des tableaux et des sculptures.

L’homme d’affaire Bernard Arnault, au travers de la fondation Louis Vuitton, investit des fortunes dans des œuvres d’artistes vivants. Ce passionné qui s’intéresse à l’art en général, a installé au siège de son groupe la statue Single Double Torus, une œuvre de 40 tonnes réalisée par Richard Serra acquise à la foire de Bâle. Il possède également des chevaux empaillés de Maurizio Cattelan. Ce grand amateur d’art est même allé jusqu’à embaucher l’ancienne directrice du musée d’Art moderne de la ville de Paris pour l’aider à choisir ses œuvres.

François Pinault est considéré comme l’un des plus gros collectionneurs du monde. Il s’était offert Christie’s en 1998 ce qui lui avait valu d’être aux premières loges François Pinaultdes enchères d’œuvres d’art. Lui aussi possède un des chevaux empaillés de Maurizio Cattelan ainsi que dix sculptures monumentales en acier de 15 tonnes chacune, commandées sur mesure à Ricard Serra afin d’égayer le parc de son château de la Mormaire. Un Jeff Koons rose trône devant son Palazzo Grassi, musée regroupant les œuvres de sa collection, qui compte également une sculpture en polyuréthane acrylique et acier inoxydable commandée à Charles Ray et l’œuvre originale Décor, sculpture en fer barbelé d’Adel Abdessemed.

Robert Lehman, le patron de Lehman Brothers a enrichi pendant six décennies la collection commencée en 1911 par son père Philip Lehman. Ensemble ils ont amassé 230 œuvres sculpturales d’Europe datant du Moyen Âge jusqu’au 20ème siècle.

Les fils d’Estee Lauder, Ronald et Leonard, sont eux aussi de fervents amateurs d’art. Leonard Lauder, qui est tout particulièrement amateur du cubisme, a fait don de sa collection comportant 78 œuvres cubistes au Metropolitan Museum of Art. Parmi elles, une sculpture en bronze, La Serpentine, réalisée par Henri Matisse, qui trônait autrefois dans l’entrée de l’appartement du milliardaire.