L’histoire de la sculpture au Luxembourg

Les sculptures du Luxembourg étaient jusqu’au milieu du 19ème siècle à caractère représentatif. Les notables luxembourgeois Jean-Pierre Pescatore, Leo Lippmann et Eugénie Dutreux-Pescatore qui en étaient friands, les collectionnaient, ainsi que des peintures et des gravures, et ont légué leurs œuvres à la Ville de Luxembourg.

Au début du 20ème siècle, le Luxembourg a vu émerger deux sculpteurs notables : Claus Cito et Jean Pierre Mich. Claus Cito est essentiellement célèbre pour son œuvre intitulée Gëlle Fra (la femme dorée) couronnant le Monument du Souvenir à Luxembourg situé sur la place de la Constitution. Avec cette statue, il a remporté en 1920 le premier prix d’un concours national devant Jean Pierre Mich. Ce sculpteur contemporain de Cito a beaucoup exercé son art en Chine avant de revenir au Luxembourg à la révolution chinoise de 1911. Il a notamment travaillé durant deux ans sur la façade de la Banque et caisse d’épargne de l’État et les deux pilastres à l’entrée. Son œuvre a été oubliée jusqu’à sa redécouverte il y a environ vingt ans.

Le vingtième siècle est également marqué par l’œuvre de Théo Kerg, à la fois peintre, sculpteur, graveur et verrierTheo Kerg d’art luxembourgeois, appartenant au courant de l’art moderne qui tend vers l’art abstrait. Il est le fondateur du mouvement dit du « tactilisme ». Wenzel Profant, sculpteur et peintre luxembourgeois, laisse son empreinte dans la sculpture du Luxembourg avec « Métamorphose et Épanouissement ». C’est toutefois Lucien Wercollier, surtout célèbre pour ses sculptures monumentales en bronze et en marbre, qui a marqué le plus la seconde moitié du vingtième siècle.

On notera également les œuvres de deux sculpteurs contemporains des cinquante dernières années, Rob Krier, à la fois sculpteur, architecte et théoricien luxembourgeois, et Max Kohn, peintre et sculpteur luxembourgeois, artiste libre exerçant au Luxembourg comme en France, maîtrisant tant la sculpture sur bois que sur pierre, le modelage et le moulage, que le dessin et la peinture.